Rechercher

Ne soyez pas bon, soyez vrai!

Notre éducation nous a appris à être bon, poli et gentil: dire merci, demander pardon, demander la permission, rendre service, faire plaisir à son entourage... Des valeurs admirables et indispensables pour vivre en société et faire du bien autour de nous. Cependant, nous-a-t'elle appris à être vrai? Cela commence dès l'enfance, un enfant de 3 ans vient avec cette nature intrinsèque d'être vrai et de dire la vérité, il ne sait faire autrement et n'a pas pour objectif de faire plaisir à ses parents. En grandissant et à travers son apprentissage, il apprend toutes ces notions du politiquement correct et perd peu à peu sa liberté d'être entièrement lui-même, oui car il veut s'intégrer et avoir des amis, se faire une place dans la société qui lui demande parfois de se plier à ses volontés et ses dogmes au fur et à mesure qu'il prend de l'âge jusqu'à atteindre l'âge adulte. Une grande part de ce qu'on est à l'âge adulte est déterminée par ce qui a régit notre enfance. En fait, il nous est plus aisé d'être bon plutôt qu'être vrai, et c'est ce qu'on a appris alors comment faire autrement? La vérité aussi petite qu'elle soit n'est pas toujours bien accueillie et pour éviter les conflits avec ceux que nous aimons nous optons pour l'accommodation, nous nous accommodons encore et encore: une bombe à retardement. Les émotions font entièrement partie de notre bien-être physique, mental et émotionnel, et aller à l'encontre de notre vérité peut finir par créer un mal-être au fond de nous (maladie, crise de panique, crampe d'estomac...) Libérez-vous de votre peur

de passer pour le méchant. Le meilleur cadeau que vous puissiez faire à celui en face de vous c'est d'être vrai avec lui peu importe la réaction que vous appréhendez de l'autre. De toute façon vous ne pouvez contrôler ses émotions, vous n'avez le contrôle que sur les vôtres. Imaginez le poids que vous enlevez sur vos épaules rien qu'en considérant la possibilité d'être vrai en toute circonstance et en n'ayant plus peur. Un exercice très simple à effectuer est le suivant: choisissez une chose pour laquelle vous dites fréquemment oui même quand vous n'en n'avez pas envie, et décidez dire non pour une fois. Pensez à la raison pour laquelle vous diriez non et soyez prêt à l'expliquer à la personne en face. Observez le sentiment qui vous envahit et voyez ce que cela change en vous. À pratiquer!


36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout